Avant l’invention du glucomètre, les médecins goûtaient l’urine de leurs patients pour diagnostiquer le diabète !

7 février 2017 | Dans Biologie, Histoire, Médecine, Sciences
Avant l'invention du glucomètre, les médecins goûtaient l'urine de leurs patients pour diagnostiquer le diabète !

Le diabète sucré, communément appelé diabète, est une maladie métabolique liée à une anomalie de régulation de la glycémie menant à une hyperglycémie, une concentration élevée de glucose dans le sang qui est détectée de nos jours grâce à un lecteur de glycémie, ou glucomètre, qui permet de mesurer le taux de glucose (sucre) dans le sang.

Cependant, les médecins antiques utilisaient une autre méthode assez particulière pour diagnostiquer le diabète, l’uroscopie. Les médecins examinent l’urine des patients visuellement mais aussi par l’odorat, le goût et le toucher pour détecter plusieurs maladies, parmi elles le diabète sucré, en effet, les médecins goûtent l’urine, si cette dernière a un goût sucré, cela signifie que le patient a le diabète sucré

Le Saviez-Vous ? sur facebook