La bière était illégale en Islande jusqu’au 1er mars 1989 !

4 décembre 2017 | Dans Droit, Histoire, Politique, Société
La bière était illégale en Islande jusqu'au 1er mars 1989 !

En France, il existe depuis des décennies des bières de tout type, des bières légères aux bières au goût intense et à prix abordable, tels que la Black Rum, la bière blonde Navigator ou encore la Maximator. Pour nos amis les islandais, ce n’était pas le cas il y a à peine 30 ans. Bien que la bière en Islande remonte probablement à la colonisation de l’île par les Vikings. Dans l’histoire plus moderne, cette boisson a été interdite en Islande pendant la plus grande partie du 20ème siècle.

Au début du 20ème siècle, les attitudes islandaises envers la bière et l’alcool avaient négativement changé. Un mouvement pour des motifs moraux s’est déclenché pour interdire l’alcool. En Islande, il y avait aussi un aspect politique, à mesure que le mouvement indépendantiste islandais commençait à se former, la bière était souvent associée au Danemark et n’était donc pas la boisson patriotique de choix.

Lors d’un référendum en 1908, 60,1% des votants approuvèrent une interdiction complète de l’alcool qui entrerait en vigueur le 1er janvier 1915. Cette interdiction fut partiellement levée en 1921 en réponse à un différend commercial avec l’Espagne et le Portugal. Les deux pays ont menacé d’arrêter d’importer la morue salée de l’Islande, si le pays ne leur permet pas d’exporter leur vin. Le soutien du public à l’interdiction complète a finalement commencé à s’estomper et, lors d’un référendum en 1933, 57,7% des votants ont approuvé la levée de l’interdiction.

Malgré cela, il était toujours interdit à la bière d’avoir une teneur en alcool de plus de 2,25%. En 1979, un homme d’affaires islandais, David Scheving Thorsteinsson, a tenté d’introduire de la bière dans le pays après un voyage d’affaires. Sa bière a été confisquée mais il a refusé de payer l’amende, arguant qu’il devrait avoir le même droit d’acheter de la bière dans une boutique hors taxe que le personnel de la compagnie aérienne et les touristes étrangers. Alors qu’il perdait son procès, la presse et l’attention qui en ont résulté, ont provoqué une nouvelle loi qui a permis aux Islandais d’apporter 6 litres de bière étrangère dans le pays.

En mai 1988, le gouvernement a adopté une loi légalisant la bière au dessus de 2,25% d’alcool. Les restrictions ont été levées le 1er mars 1989. Cette levée des restrictions sur la bière est célébrée chaque 1er mars comme la Journée de la bière en Islande.

Le Saviez-Vous ? sur facebook