Les Mayas perçaient leurs pénis pour offrir leur sang à leurs dieux !

11 mai 2017 | Dans Histoire, Religions, Société
Les Mayas perçaient leurs pénis pour offrir leur sang à leurs dieux !

Cette pratique connue sous le nom de saignée était réalisée par les mésoaméricains et plus particulièrement les Mayas en perçant une partie douce de leur corps, qui est généralement l’organe génital masculin, et en répandant le sang sur du papier pour ensuite le brûler. L’acte de brûler le sang sacrifié symbolisait le transfert de l’offrande aux dieux par sa transformation en fumée.

Selon les Mayas, les dieux ont sacrifié une partie de leur sang divin pour la création de la vie humaine, par conséquent, les Mayas ont cru que le sang devait être offert aux dieux pour maintenir l’ordre universel.

Le Saviez-Vous ? sur facebook