51% des Américains pensent que le mauvais temps affecte le Cloud Computing !

6 août 2018 | Dans Humour, Informatique

La plupart des Américains sont confondus par le cloud computing ou l’informatique en nuage selon une enquête réalisée en 2012. En effe, 95% de ceux qui prétendent ne jamais utiliser le cloud le font via les services bancaires et les achats en ligne, les réseaux sociaux et le stockage de photos et de musique.

Bien que le cloud soit le mot à la mode technologique de ces dernières années, de nombreux Américains restent confus quant à la nature du cloud et à son fonctionnement. L’enquête réalisée par Wakefield Research, à la demande de Citrix, a montré que la plupart des personnes interrogées pensent que le cloud est lié à la météo, tandis que d’autres font référence aux oreillers, aux médicaments et au papier toilette. Si vous aussi, vous avez des difficultés avec l’informatique, vous pouvez suivre des formations certifiantes sur egilia.be, vous y trouverez des dizaines de formations, telle que la formation cissp.

La bonne nouvelle est que même ceux qui ne savent pas exactement ce qu’est le cloud reconnaissent ses avantages économiques et pensent que le cloud est un catalyseur de la croissance des petites entreprises.

L’enquête menée auprès de plus de 1 000 adultes américains a été réalisée en août 2012 par Wakefield Research et montre que même si le cloud est largement utilisé, il est toujours mal compris. Par exemple, 51% des personnes interrogées, y compris la majorité des membres de la génération du millénaire, pensent que les intempéries peuvent interférer avec le Cloud Computing.

Ces réponses au sondage montrent qu’il existe un décalage important entre ce que les Américains savent, ce qu’ils prétendent savoir et ce qu’ils font réellement en matière de cloud computing. Parmi les principaux résultats :

Beaucoup font semblant de connaître le cloud, un Américain sur cinq (22%) admet avoir fait semblant de savoir ce qu’est le cloud ou comment il fonctionne. Certaines des fausses déclarations ont lieu pendant les heures de travail, un tiers de ces personnes interrogées prétendant connaitre le Cloud au bureau et 14% lors d’un entretien d’embauche.

Les plus jeunes sont plus susceptibles de faire semblant de savoir ce qu’est le Cloud et son fonctionnement (36% âgés de 18 à 29 ans et 18% de 30 ans et plus).

Le Saviez-Vous ? sur facebook