Le lait peut être conservé en y plongeant des grenouilles vivantes !

21 juin 2018 | Dans Animaux, Biologie, Nature, Sciences

Avant l’invention des réfrigérateurs modernes, beaucoup de finlandais et de russes conservaient le lait en y plongeant des grenouilles vivantes. Cette technique a été utilisée pendant des siècles et aurait survécu au 20ème siècle dans certaines zones rurales. Selon les scientifiques, les grenouilles produisent des substances qui permettent de ralentir la propagation de bactéries dans le lait.

En 2010, des chercheurs des Emirats Arabes Unis ont rapporté avoir trouvé plus de 100 substances antibiotiques dans la peau de grenouilles du monde entier, les peptides. ces substances constituent la majorité des sécrétions de la peau des grenouilles, fournissant une défense essentielle contre les bactéries dans les habitats humides où vivent ces animaux. Certaines de ces substances peuvent être en mesure de protéger les humains, et pas seulement du lait pourri.

En 2012, des chercheurs russes, finlandais et suédois ont étudié une espèce bien précise, Rana temporaria, en raison de son utilisation traditionnelle comme conservateur de lait. Des recherches antérieures avaient identifié 21 antibiotiques de cette espèce, mais le chimiste de l’Université d’Etat de Moscou Lebedev et son équipe en ont trouvé 76 de plus, dont certains rivaliseraient même avec des médicaments sur ordonnance pour la lutte contre les salmonelles et la staphylocoque.

Le Saviez-Vous ? sur facebook