L’acide hyaluronique a été utilisé en 1942 comme substitut de blanc d’œuf dans les produits de boulangerie !

4 octobre 2017 | Dans Biologie, Médecine, Sciences
L'acide hyaluronique a été utilisé en 1942 comme substitut de blanc d'œuf dans les produits de boulangerie !

L’acide hyaluronique est un glycosaminoglycane, une macromolécule glucidique qui se produit naturellement dans le tissu conjonctif de notre corps, c’est l’une des principales composantes de notre matrice extracellulaire.

L’acide hyaluronique joue également un rôle important dans la conservation de l’humidité de notre corps, car une seule molécule peut contenir jusqu’à 1000 fois son propre poids en eau. Cependant, au fur et à mesure que nous vieillissons, la production naturelle de notre corps d’acide hyaluronique ralentit, mais grâce à la médecine esthétique, l’acide hyaluronique peut être extrait et utilisé comme une «fontaine de jouvence» pour éviter les effets de vieillissement.

Comme l’explique Dr Santini, l’acide hyaluronique peut être injecté dans le derme de la peau pour réduire l’apparence des ridules et des rides en corrigeant les imperfections cutanées et en améliorant l’hydratation de la peau.

En 1934, Karl Meyer et son collègue John Palmer ont été les premiers chercheurs à découvrir et extraire l’acide hyaluronique du corps vitré des yeux de la vache. Ils ont constaté que cet acide est composé de deux molécules de glucose, l’acide glucuronique (connu sous le nom d’acide uronique) et la N-acétylglucosamine et l’ont appelé acide hyaluronique. Ce nom provient de « hyalos », le mot grec pour hyalos pour vitreux et uronique.

Plusieurs années après cette découverte, en 1942, Ender Balazs a breveté la première application de l’acide hyaluronique en tant que substitut au blanc d’œuf dans les produits de boulangerie.

La première application biomédicale de cet acide a eu lieu à la fin des années 1950, lorsqu’on l’a utilisé pour un remplacement du corps vitré (substance transparente, gélatineuse qui remplit la cavité oculaire) lors d’une chirurgie oculaire. Pour les applications médicales, l’acide hyaluronique a été initialement extrait des cordons ombilicaux et peu de temps après, des peignes de coqs.

Le Saviez-Vous ? sur facebook