QWERTY, AZERTY et les dispositions des lettres sur les claviers

22 décembre 2010 | Dans Informatique, Sciences

A la fin du 19ème siècle et vers 1865, des tests ont été réalisés avec des secrétaires utilisant intensivement les machines à écrire mécaniques Remington. Afin d’éviter le risque de blocage des touches voisines. QWERTY a été alors conçue en essayant d’éloigner les lettres qui se suivent fréquemment dans les mots du langage, ce qui limite les risques de blocage des tiges. La disposition AZERTY en France et QWERTZ en Allemagne sont des dérivés du QWERTY qui s’adaptent aux spécificités de chaque langage. D’autres dispositions existent mais ne sont pas normalisées comme BEPO qui vise à augmenter la vitesse d’écriture. Les noms des dispositions proviennent des six premières lettres de la première rangée des touches alphabétiques.

Le Saviez-Vous ? sur facebook