La citrouille d’Halloween était à l’origine un navet !

8 novembre 2017 | Dans Société
La citrouille d'Halloween était à l'origine un navet !

La fête des morts est à peine passée que déjà, tous les magasins ont sorti leurs décorations de Noël. Mais pas si vite ! Revenons d’abord sur les origines de la tradition d’Halloween. Saviez-vous, par exemple, que la traditionnelle citrouille était à l’origine… un navet ?

Les origines de la fête des morts

Beaucoup critiquent la fête d’Halloween avec, pour seul moto, le fait qu’elle soit uniquement commerciale. Mais ils confondent avec la fête de Noël, qui ne tire ses origines que de la marque Coca-Cola. La fête des morts, elle, est bien légitime : ses racines proviennent de la culture celte – Irlande ou Ecosse, les deux pays se battent ses origines. Ce n’est qu’une fois que la tradition a traversé l’Atlantique qu’elle est devenue commerciale à ce point.

Selon les croyances, les morts se réveillaient chaque 31 octobre pour venir rendre visite aux vivants. Ces derniers laissaient alors de la nourriture sur la table et une bûche dans le feu pour que les morts puissent reprendre des forces et se réchauffer avant de retourner au royaume des morts. La fête d’Halloween était donc à l’origine principalement une tradition culinaire.

Et la citrouille alors ?

Une autre partie de la tradition revenait à laisser une bougie au cœur d’un navet, une betterave ou une pomme de terre creusée afin d’indiquer le chemin aux morts. En effet, les pays celtiques étant situés très au nord de l’Europe, les fruits et légumes que l’on peut trouver là-bas ne sont pas les mêmes que chez nous : les conditions météorologiques étant plus extrêmes, on y trouve beaucoup plus de légumes qui poussent en dessous la terre – comme le navet, la betterave ou la patate -, alors qu’aux Etats-Unis et chez nous, les légumes comme la citrouille ont beaucoup moins de souci à pousser à l’air libre.

C’est donc une fois la tradition arrivée aux USA que le navet a été remplacé par la citrouille, beaucoup plus facile à creuser et bien plus large pour y placer une bougie sans la brûler… Mais surtout, la citrouille est également bien meilleure à manger ! D’ailleurs, sur Laura Kent, on trouve tout un dossier sur la famille des cucurbitacées – et oui, c’est bien le nom de la famille à laquelle appartiennent les citrouilles – et comment bien les cuisiner.

Jack et la Lanterne

Une autre version de la légende raconte que Jack O’Lanterne – « Jack la Lanterne » -, ivrogne d’un petit village irlandais, aurait tenté de défier le Diable. Perdant à son pari, le Diable lui aurait refusé, lors de sa mort, l’entrée aux enfers. Jack ayant été trop ivrogne durant sa vie, l’accès au paradis lui avait également été refusé. Il demande alors une dernière faveur au Diable : une braise, qu’il plaça alors dans un navet afin de l’utiliser comme lanterne pour pouvoir errer indéfiniment entre la vie et la mort.

Le Saviez-Vous ? sur facebook